Développement durable

Journée de la mobilité 2016 © B.Derbord

L’Agglomération se mobilise autour de la transition énergétique et du développement durable. Elle accompagne les communes et les services pour la prise en compte de ces enjeux dans les projets déployés sur la CAN.
Elle co-anime également avec la Ville de Niort un comité partenarial pour le développement durable du Niortais qui regroupe les acteurs du territoire sensibles aux grandes thématiques du développement durable : la mobilité, les déchets ou encore les achats responsables,...

Depuis 2015, en partenariat avec la Ville de Niort, l’Agglomération organise localement la Semaine du développement durable pour sensibiliser le grand public aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux du développement durable.

En application de la loi dite Grenelle II du 12 juillet 2010, l’Agglomération édite chaque année un rapport du développement durable pour présenter les actions qu’elle a menées sur douze mois.

L’Agglomération a élaboré en 2012 son Plan climat-énergie territorial (PCET) pour contribuer à la lutte contre le changement climatique conformément à la loi dite "Grenelle II" et  au Schéma régional climat-air-énergie de Poitou-Charentes.

Consultez en ligne :

  • le bilan des émissions de gaz à effet de serre du patrimoine et des services communautaires : rapport complet
  • l’étude de vulnérabilité du territoire de la CAN au changement climatique : rapport complet
  • le rapport Plan Climat-Energie Territorial : rapport complet

Dans le cadre d’un appel à projets, le Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, soutiendra cinq actions du plan-climat de la CAN à hauteur de 500 000 €.

Afin d’accompagner l’ensemble des projets créatifs et innovants visant à réduire la consommation d’énergie et développer les énergies renouvelables, l’Etat a débloqué un fonds de 1,5 milliard d’euros et lancé un appel à projets auprès des collectivités territoriales.

La CAN fait partie des 200 territoires retenus sur plus de 500 candidatures. Engagée depuis 2010 dans une politique volontariste en la matière, via la démarche de labellisation Cit’ergie, elle a adopté son plan Climat en 2013. « Cette aide financière

va nous permettre de renforcer d’ici 3 ans, 5 actions programmées dans le cadre de celui-ci, explique Dany Bremaud, vice-présidente en charge de cette compétence à

la CAN. L’étude sur le potentiel en énergie renouvelable de notre territoire devrait déboucher sur l’élaboration d’un Schéma directeur visant une meilleure intégration des enjeux énergétiques dans nos politiques d’aménagement. Les quatre autres

actions relèvent de la politique énergétique menée sur le patrimoine communautaire.»

Programme d’actions qui bénéficieront du financement de l’Etat

  • Réalisation d’une étude de potentiel « énergies renouvelables » sur le territoire de la CAN.
  • Réhabilitation thermique de la médiathèque Pierre-Henri Mitard, à Usseau.
  • Amélioration du parc d’éclairage public dans les zones d’activités économiques communautaires.
  • Mise en place d’une production d’électricité photovoltaïque et d’un espace pédagogique dans le cadre de la construction de la station d’épuration d’Aiffres.
  • Acquisition de véhicules électriques utilitaires.

L’appui financier de l’Etat peut représenter jusqu’à 80% de chaque dépense,

sous réserve que les actions soient lancées avant le 31 décembre 2017.

En partenariat avec le Thouarsais et le Bressuirais, et sous la coordination du Département, l’Agglomération a mis en place au 1er juillet 2015 le dispositif ACt’e en faveur de la rénovation basse consommation de l’habitat privé. Soutenu par l’ADEME et la région Nouvelle-Aquitaine, ce service assuré par les conseillers de l’ADIL des Deux-Sèvres accompagne les particuliers tout au long de leur projet, tout en soutenant le marché local de la rénovation basse consommation.

La CAN a mis en place début 2011 un Conseil en énergie partagé (CEP). Objectif : répondre à la demande des élus qui souhaitaient disposer d’un service de conseil et d’accompagnement sur les questions énergétiques liées au patrimoine communal, dans les domaines de la maîtrise de l’énergie et de l’éclairge public, ou pour monter des projets de rénovation et de construction.