Un plan pour préserver notre environnement

Communauté d'Agglomération du Niortais Logo de NiortAgglo

11/07/2019

Niort Agglo vient de se doter d’un Plan climat air énergie territorial pour participer localement à la lutte contre les changements climatiques, la réduction massive des gaz à effet de serre, la maîtrise des consommations énergétiques et la préservation de la qualité de l’air.

Niort Agglo vient de se doter d’un Plan climat air énergie territorial pour participer localement à la lutte contre les changements climatiques, la réduction massive des gaz à effet de serre, la maîtrise des consommations énergétiques et la préservation de la qualité de l’air. Ce plan bâti en concertation concerne tous les acteurs et secteurs d’activités du territoire.

Le territoire de Niort Agglo produit chaque année 887 000 tonnes équivalents CO2 de gaz à effet de serre, soit environ 7,5 tonnes par habitant. Les principaux contributeurs sont le transport routier (41%), le résidentiel (18%) et l’agriculture (25%). La consommation énergétique locale présente une forte dépendance aux produits pétroliers. Néanmoins depuis 2011, globalement la qualité de l’air s’améliore grâce au renouvellement du parc automobile, aux nouvelles pratiques agricoles et à la baisse de l’usage des énergies carbonées.

Objectif neutralité carbone en 2050

Niort Agglo engage un programme d’actions pour un objectif de réduction des gaz à effet de serre de 11% en 2024, puis -30% en 2030 pour atteindre la neutralité en 2050. Pour cela, elle s’est fixé 4 objectifs : s’engager dans la productions d’énergies renouvelables, développer une offre alternative de mobilités à faible émission de gaz à effet de serre, tendre vers une sobriété des logements et bâtiments et encourager une agriculture pérenne et de proximité.

125 000 arbres plantés d’ici 2030

Concrètement une quarantaine d’actions sera mise en place comme par exemple planter un arbre par habitant d’ici onze ans, aménager et adapter le bâti privé au changement climatique, aménager un territoire accessible au vélo, développer des parkings-relais ou aires multimodales en entrée de pôle urbain, créer une aide à la rénovation des logements pour les publics non éligibles aux aides de l’ANAH, développer un circuit court alimentaire, planter 100 km de haies pour préserver nos paysages.
L’objectif est réduire d’ici 2024 de 10% nos consommations énergétiques, de 11% la production de nos gaz à effet de serre, de 13,5% les émissions de polluants dans l’air et passer à 13% la part des énergies renouvelables.