Le guide pratique de la Retraite heureuse

Communauté d'Agglomération du Niortais Logo de NiortAgglo

31/01/2019

L’association Retraite heureuse sort l’édition 2019 de son guide pratique « Mieux vivre dans les territoires deux-sévriens » avec le soutien de Niort Agglo dans le cadre de la mise en œuvre du Plan local de santé.

L’association Retraite heureuse sort l’édition 2019 de son guide pratique « Mieux vivre dans les territoires deux-sévriens » avec le soutien de Niort Agglo dans le cadre de la mise en œuvre du Plan local de santé.

Mardi 29 janvier, l’association Retraite heureuse présentait l’édition 2019 de son guide, réalisé en partenariat avec Niort Agglo, le CCAS de la Ville de Niort et l’association gérontologique Sud Deux-Sèvres.   Mêlant informations, conseils pratiques, agenda, jeux, anecdotes, recettes de cuisine… cet ouvrage, à la fois ludique et pratique, est destiné à distraire autant qu’à informer. « Nous y avons regroupé les informations pratiques intéressant les séniors, en balayant tous les domaines du quotidien : retraites, hébergement, services de soins et d’aides à domicile, successions, transports, etc. »explique Bérangère Guilbaud-Rabiller, son auteure.

Le succès de la première édition avait montré que ce document répondait à un besoin, à l’heure où les informations existent certes, mais disséminées et finalement, comme le font remarquer les partenaires impliqués, peu accessibles aux personnes « de la génération du papier, souvent mal à l’aise avec le web et la dématérialisation. » C’est la raison pour laquelle, Niort Agglo, en a précommandé 4 000 exemplaires (il est édité à 10 500 exemplaires), avec le soutien de Transdev qui en a profité pour promouvoir l’ensemble de ses offres Tanlib en direction des aînés.

« L’avancée en âge de la population de l’Agglo fait partie des problématiques abordées dans le Contrat local de santé, souligne Dany Brémaud, vice-présidente de Niort Agglo en charge du Contrat local de santé. Cette édition 2019 était très attendue, et nous avons assuré sa diffusion auprès des personnes directement concernées, en nous appuyant sur l’ensemble des communes du Niortais, les CCAS et les associations des aînés. »