Prêts d’oeuvres

Le musée Bernard d'Agesci prête régulièrement des pièces de ses collections à d'autres musées, à l'occasion d'expositions temporaires.

L’Historial de la Vendée, aux Lucs-sur-Boulogne, organise une exposition temporaire intitulée « Mélusine, Secrets d’une fée » du 22 novembre 2019 au 1er mars 2020.

Le musée Bernard d’Agesci a prêté dans le cadre de cette exposition 6 œuvres, dont deux œuvres sculptées restaurées pour cette occasion : Mélusine dans un cuvier et la tête de Geoffroy II de Lusignan, 6e fils de Mélusine.

Les six oeuvres prêtées :

  • L’Amour fuit Psyché par Pierre Courteys, plaque de coffret, Limoges, 2ème moitié du XVIème siècle, émail peint sur cuivre, Niort, Musée Bernard d’Agesci
  • L’enlèvement de Psyché par Prosper Jouneau (1852-1921), plaque décorative, Parthenay, 4ème quart du XIXème siècle, porcelaine dure et décor pâte sur pâte, Niort, Musée Bernard d’Agesci
  • Heurtoir en forme de sirène à double queue, XVIIe siècle, bronze moulé, Niort, Musée Bernard d’Agesci
  • Tête sculptée de Geoffroy II de Lusignan dit « La Grand’dent » (vers 1198-1248), seigneur de Vouvant et Mervent, de Moncontour, de Fontenay et vicomte de Châtellerault, découverte à l’Abbaye de Maillezais en 1834, 1er quart du XVIe siècle, pierre calcaire, Niort, Musée Bernard d’Agesci
  • Mélusine dans un cuvier, claveau provenant de la porte principale de l’église Saint-Pierre de Parthenay-le-Vieux, XIIe siècle, pierre calcaire, Niort, Musée Bernard d’Agesci
  • Cahier à dessin de la librairie A.Baussay, Le Mélusine, papier imprimé, début du XXe siècle, Niort, Musée Bernard d’Agesci

Ancêtre légendaire de la glorieuse lignée des seigneurs de Lusignan, Mélusine est puissamment ancrée dans l’identité culturelle vendéenne. À partir de cette légende, c’est tout l’imaginaire et le merveilleux médiéval qu’il s’agit d’évoquer, dans un territoire fortement marqué par le Moyen Age.

La figure de Mélusine puise ses sources dans la mythologie védique, asiatique, grecque et romaine. Vers 1793, Jean de Berry commande à Jean d’Arras un roman en vers, La Noble Histoire de Lusignan, qui immortalise la légende et sert l’affirmation de sa propre légitimité en tant que comte de Poitou.

sept objets au Château-musée Henri IV de Nérac (Lot-et-Garonne) pour une exposition semi-permanente dédiée à la vie quotidienne à la Renaissance, présentée du 3 juillet au 16 septembre 2018 :

  • 3 objets sont issus de la collection Piet-Lataudrie, legs effectué en 1914 au musée des Beaux-Arts de Niort
  • 4 de la collection de pots à pharmacie donnée par la famille du docteur Brico, médecin niortais, conformément à sa volonté.
  • Seize faïences ou porcelaines et une sculpture : au musée d’art et d’histoire de Parthenay pour l'exposition ProsperJouneau, faïence de Parthenay.

  • Sept jetons de trictrac : à l’Historial de la Vendée, Conseil Départemental de la Vendée, pour l'exposition temporaire "Richard Cœur de Lion, entre mythe et réalités", du 28 octobre 2016 au 29 janvier 2017.

  • Huit éléments architecturaux et une huile sur toile Catherine de Parthenay : à la médiathèque Pierre-Moinot de Niort pour l'exposition "D’Yver à d’Aubigné : des poètes et des conteurs en Poitou, Aunis et Saintonge au temps des guerres de religions", du 30 août 2016 au 29 octobre 2016.
  • Nu s’essuyant le dos, dessin de Suzanne Valadon (1865 ?1938) : au musée de Montmartre, à Paris, pour une exposition temporaire (du 15 octobre 2015 au 13 mars 2016), intitulée Suzanne Valadon, Maurice Utrillo, André Utter à l’atelier rue Cortot (1912?1926), trois artistes qui ont contribué au développement de Montmartre et à sa transformation en un centre artistique et culturel au XXe siècle.
  • L’Asile de nuit, huile sur toile de grand format (2,10 m. x 2,90 m) réalisée en 1891 par l’artiste Henri-Jules Geoffroy : au musée de l’Échevinage à Saintes, pour une exposition du 16 mai au 31 octobre 2015. Cette oeuvre d’une grande puissance expressive représentant avec un réalisme saisissant une scène de soupe populaire, a ensuite été exposée au musée Anne-de-Beaujeu à Moulins (du 28 novembre 2015 – 18 septembre 2016) pour une exposition consacrée au peintre.