Toujours plus, en bus !

Communauté d'Agglomération du Niortais Logo de NiortAgglo

04/12/2018

La fréquentation des bus affiche une belle progression avec +23% depuis la mise en place de la gratuité en septembre 2017.

« En 2017, au moment du changement de délégation de service public pour la gestion de notre réseau, le nouveau délégataire, Transdev, s’est engagé à augmenter les usages des transports en commun de 30% sur notre territoire d’ici 2023. Nous atteignons aujourd’hui +23% et sommes proches de l’objectif ambitieux suite à la mise en place d’un nouveau en juillet 2017. » se réjouit Jérôme Baloge, Président de Niort Agglo. Le réseau Tanlib enregistre aujourd’hui 3000 personnes en plus chaque jour en période scolaire sur la zone urbaine.
Depuis septembre dernier et la mise en place des ajustements de l’offre, certains pics sont à relever + 43% sur la ligne 2, +35% la ligne 5, +15% sur la ligne 7 et la ligne 1 comptabilise 33 100 voyages par semaine, soit plus de 30% des voyages réalisés sur la zone urbaine.

Un réseau plus performant
« Cette évolution positive confirme notre choix et les ajustements opérés pour correspondre le mieux possible aux déplacements des habitants. Le taux de remplissage des bus est plus efficace. » Quand un bus faisait un kilomètre, il transportait en moyenne 1,5 voyageur, aujourd’hui il prend en charge l’équivalent de 2,5 voyageurs. « Nous avons quasiment doublé notre performance ».
La gratuité fait parler de Niort au niveau national. «Notre offre de mobilité répond aux exigences sociales et environnementales, dans un contexte de hausse du prix du carburant. Nous cherchons à répondre aux attentes des usagers et à diversifier l’offre de mobilité proposée (vélos, trottinettes et covoiturage) et la technologie de nos bus.»
Sera proposée au vote du Conseil d’agglomération du 10 décembre 2018, l’acquisition de trois navettes électriques et de cinq bus à gabarit réduit ouverts à une nouvelle énergie ( bio gaz, électricité, …). «Pour répondre aux besoins péri-urbains, une réflexion est lancée sur le développement, d’ici un an, d’aires multimodales, points de liaison entre la voiture, le bus, le vélo ou la trottinette aux entrées de ville. Un projet de service vélos électriques en libre accès en partenariat avec l’ADEME est également en gestation ».

Place à la trottinette électrique
Ce 30 novembre, les 15 premières trottinettes électriques Tanlib ont été distribuées, pour une découverte gratuite d’un mois. Ce service, mis en œuvre avec un partenariat financier de l’ADEME, devrait se développer en 2019 avec 35 autres exemplaires. Sébastien, 25 ans, habitant de Bessines, opte pour ce mode de déplacement alternatif pour effectuer son trajet domicile-travail de 6,2 km en moins d’un quart d’heure. La flotte de 300 vélos à assistance électrique va aussi augmenter en 2019 avec 100 nouveaux exemplaires.