DÉCOUVRIR LE TERRITOIRE

Le territoire face aux enjeux climatiques

Communauté d'Agglomération du Niortais Logo de NiortAgglo

10/04/2018

Les collectivités de plus de 20 000 habitants ont pour obligation de définir un Plan climat air énergie territorial (PCAET). L’Agglo du Niortais vient d’achever sa phase de diagnostic.

Les collectivités de plus de 20 000 habitants ont pour obligation de définir un Plan climat air énergie territorial (PCAET). L’Agglo du Niortais vient d’achever sa phase de diagnostic. 

Le Plan climat air énergie territorial a pour objectifs de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’adapter le territoire aux effets du changement climatique, afin d’en diminuer la vulnérabilité. Il offre une opportunité pour revisiter les problématiques énergétiques, environnementales et de qualité de l’air d’un territoire, coordonner les politiques en conséquence et améliorer l’attractivité et le cadre de vie. Il mobilise ainsi tous les acteurs du territoire : particuliers, entreprises, collectivités…

Ce que nous apprend le diagnostic

On sait désormais que le territoire de l’Agglo émet annuellement 887 000 tonnes de gaz à effet de serre, soit 7,5 tonnes équivalent CO2 par habitant (identique au niveau national). Les secteurs plus gros émetteurs sont :

  • Les transports : 41 % des émissions de gaz à effet de serre.
  • L’agriculture : 25 %.
  • Le résidentiel : 18 %.

La facture énergétique nette du territoire s’élève à 298 millions d’euros, décomposés entre la chaleur (69 M€), l’électricité (100 M€) et les carburants (145 M€), auxquels il faut déduire la part d’énergie renouvelable produite (chaleur renouvelable produite pour 15,3 M€ et électricité renouvelable produite pour 1,1 M€). Ainsi, la facture énergétique nette par habitant de la CAN est de 2 525 €/hab/an. Un objectif du PCAET sera de faire diminuer cette facture.

Et la suite…

A la lumière des données du diagnostic, l’Agglo va maintenant élaborer une stratégie pour, entre autre, conduire à la réduction des consommations d’énergie et favoriser la production d’énergies renouvelables. Quelques exemples qui pourraient être retenus :

  • Encourager les modes de déplacement doux et les transports collectifs, le co-voiturage… pour réduire l’impact du transport et notamment l’usage de la voiture particulière.
  • Aider à la rénovation énergétique des habitations, des bâtiments publics et tertiaires.
  •  Lancer des études en faveur du chauffage domestique, du transport et de l’agriculture pour limiter les émissions d’oxydes d’azote et de particules.
  • Favoriser la séquestration carbone en préservant les réservoirs naturels que sont les forêts, les haies, les sols dans leur rôle d’absorption du carbone présent dans l’air.

La stratégie élaborée, l’Agglo définira ensuite un Programme d’actions, suivi de sa mise en œuvre qui sera régulièrement évaluée.

Une synthèse du diagnostic du Plan climat air énergie territorial peut être consultée.

  • + d'infos sur le plan climat-air énergie territorial