DÉCOUVRIR LE TERRITOIRE

L'Agglo aide les communes à investir

Communauté d'Agglomération du Niortais Logo de NiortAgglo

18/09/2017

6 millions d’euros : c’est le montant du fonds de soutien à l’investissement créé par l’agglo pour aider les communes à financer leurs projets d’aménagement de 2016 à 2018.

6 millions d’euros : c’est le montant du fonds de soutien à l’investissement créé par l’agglo pour aider les communes à financer leurs projets d’aménagement de 2016 à 2018. Cette aide financière sera reconduite à la même hauteur de 2018 à 2020.

Arçais, Sansais et Saint-Maxire sont les trois premières communes à bénéficier du « Programme d’appui communautaire au territoire » (PACT). Celui-ci a pour objectif, dans un contexte de baisses de dotations de l’État, de soutenir les projets des communes, en lien avec le Projet de territoire : enjeux énergétiques, émergence ou développement d’une offre culturelle, touristique ou de loisirs, aménagement du territoire, ou encore apporter un service public innovant et performant.

L’enveloppe attribuée à chaque commune pour la période 2016-2018 a été calculée selon les critères suivants : la fiscalité des ménages, le pourcentage de logements sociaux, le niveau de richesse de la commune et le revenu moyen de ses habitants. Pour chaque dossier, l’apport de la CAN ne peut pas être supérieur à celui de la commune.

Premiers dossiers         

  • À Sansais, une partie de la rue de la Gravé, à La Garette, va être rénovée. « 50 mètres, près du pont qui enjambe la Vieille Sèvre, précise le maire, Rabah Laïchour. Le revêtement de cette rue très fréquentée, notamment par les touristes et les promeneurs, date de la fin des années 90. » En sollicitant une subvention de 13 950 €, Sansais utilise 41 % de son enveloppe.
  • À Arçais, le projet d’aménagement et de sécurisation d’entrée de la commune, route du Vanneau mobilise la totalité de l’enveloppe, soit 34 700 €.  Enrobé refait, réseaux secs enterrés, réseaux humides réhabilités, refonte du carrefour des Moulins, création de cheminements doux, de passages piétons, installation de ralentisseurs, de réverbères à LEDs, aménagement paysager… «  900 m linéaires entièrement repensés, » note le maire Michel Panier qui prévoit la fin de la première tranche de travaux (de l’entrée de commune à la cité des Moulins) au début de l’été.
  • Saint-Maxire entamera, quant à elle, les travaux d’agrandissement et de rénovation du restaurant scolaire et de la garderie à l’automne prochain. « Cette extension de 80 m² permettra de réduire significativement la manutention du mobilier de la cantine et de la garderie qui se partagent le bâtiment. Nous en profitons pour faire un bureau pour la directrice du Centre de loisirs, un rangement pour le matériel et surtout pour rendre les lieux accessibles aux personnes à mobilité réduite et le fermer entièrement comme le veut le Plan Vigipirate, » détaille le maire, Christian Brémaud. Un investissement de 80 000 € qui mobilise plusieurs financements, dont la totalité de l'enveloppe allouée à la commune : 48 000 €.

11 dossiers approuvés au Conseil d'Agglomération du 11 avril 2017

 

 

Le conseil communautaire du 10 avril 2017 a étudié et approuvé les dossiers déposés par onze nouvelles communes au titre du PACT.

  • Amuré, au titre de travaux sur l’église, sur le parking de la mairie et sur celui utilisé par les touristes (camping-cars...). Subvention votée : 8 060 €.
  • Germond-Rouvre, pour la restructuration de la salle des fêtes en salle culturelle. Subvention votée : 51 397 €.
  • Magné, pour son projet de réaménagement de la traversée du cœur de bourg et de ses abords. Subvention votée : 115 961 €.
  • Niort, pour la mise en œuvre de son Schéma directeur aménagement lumière qui viendra réduire l’impact de l’éclairage public sur l’environnement et la biodiversité. Subvention votée : 1 500 000 €.
  • Prin-Deyrançon, pour son projet de construction d’une nouvelle salle des fêtes. Subvention votée : 28 239 €.
  • La Rochenard, pour la rénovation de la mairie. Subvention votée : 31 214 €.
  • Saint Gelais, pour la restructuration du restaurant scolaire. Subvention votée : 69 606 €.
  • Saint-Martin-de-Bernegoue, pour des travaux d’aménagement des abords du cimetière et de l’église pour l’accessibilité des personnes handicapées. Subvention votée : 7 311 €.
  • Saint-Romans-des-Champs, pour des travaux sur le bâtiment accueillant la mairie et la grande salle communale. Subvention votée : 8 600 €.
  • Saint-Symphorien, pour son projet de construction d’un espace socioculturel. Subvention votée : 73 014 €.
  • Villiers-en-Plaine, pour son projet d’aménagement du centre-bourg, de restructuration, de valorisation et de mise en sécurité des espaces publics. Subvention votée : 78 579 €.