De l’énergie verte pour chauffer la piscine Les Colliberts

Communauté d'Agglomération du Niortais Logo de NiortAgglo

07/11/2018

Pour se chauffer, la piscine Les Colliberts de Mauzé-sur-le-Mignon a opté pour une énergie presque 100% verte. Une première pour un équipement de Niort Agglo.

A partir de début 2019, à la place du fuel qu’elle consommait l’été, la piscine utilisera la chaleur générée par la combustion de biogaz, lui-même produit à partir de matières organiques (fumier, lisier…). Des travaux vont être réalisés pour la raccorder au réseau de chaleur de la toute nouvelle unité de méthanisation de Déméter Energies, créée par les agriculteurs du GAEC Biraud-Paillat et implantée à 2 km de là. Ce réseau alimentera également le collège René-Caillié, la mairie et les écoles de Mauzé-sur-le-Mignon.

La chaufferie à bois continuera de fonctionner pendant l’hiver, et la chaudière au fuel sera remise en marche 15 jours à 3 semaines l’été, quand l’unité de méthanisation sera à l’arrêt pour maintenance.

Pour Niort Agglo, qui gère la piscine Les Colliberts, ce marché passé avec Déméter Energies pour une durée de 4 ans, lui permet de réaliser des économies et de réduire sa dépendance aux énergies fossiles, dont le prix et la fiscalité sont appelés à évoluer. C’est aussi un choix environnemental, qui s’inscrit dans la transition énergétique et qui participe à la lutte contre le changement climatique. Chaque année, ce sont 50 t d’équivalent CO2 de moins qui seront rejetées dans l’atmosphère.

Les dirigeants de Déméter Energies ont calculé que leur unité de méthanisation va éviter l’émission globale de 2 500 t d’équivalent CO2 par an, notamment en agissant sur les gaz à effet de serre qui sont libérés naturellement par les déjections animales et sur ceux qui émanent de la fertilisation des cultures. Les premiers seront piégés et serviront à produire le biogaz. Les seconds seront réduits grâce au recours au résidu du processus de méthanisation, le digestat, qui sera utilisé comme engrais naturel.