DÉCOUVRIR LE TERRITOIRE

Complexe sportif de la Venise Verte : une mutation se dessine

Communauté d'Agglomération du Niortais Logo de NiortAgglo

05/07/2017

Les grandes lignes du projet d’aménagement sont désormais connues, issues de l’étude de faisabilité confiée par la Ville de Niort et la CAN au cabinet Ekiden Concept.

Les grandes lignes du projet d’aménagement du complexe sportif de la Venise verte sont désormais connues, issues de l’étude de faisabilité confiée en février dernier par la Ville de Niort et la Communauté d’agglomération au cabinet Ekiden Concept.

Le site, qui s’étend sur 12 hectares en bordure de la rue Henri Sellier et de l’avenue de la Venise Verte, à proximité du pôle universitaire, du centre-ville et du quartier prioritaire du Clou-Bouchet, est « stratégique pour la pratique du sport et l’attractivité du territoire au-delà des frontières de notre agglomération » . Il regroupe trois équipements homologués au niveau national, le stade René-Gaillard, la patinoire et le gymnase de la Venise verte, accueille 43 clubs, 9149 licenciés ou encore 12000 scolaires à l’année. Pour Jérôme Baloge, Président de la CAN et Maire de Niort « c’est par une volonté coordonnée politique et sportive que le projet de mutation du site a pu être envisagé et sera concrètement engagé. L’objectif est qu’à l’intérieur de ce pôle, tous les clubs présents puissent se développer et que de nouvelles activités économiques voient le jour, comme un pôle sport santé».

A chacun son équipement !
Deux stades cohabiteront sur le site; l’un 100% dédié au football professionnel créé à l’emplacement du terrain d’entraînement, côté rue Henri Sellier, avec 8500 places (avec évolution possible à plus de 10 000), situées au plus près du terrain; le second sur l’actuel terrain d’honneur, pour l’athlétisme, toutes disciplines, en capacité d’accueillir les Championnats de France. Le centre de formation des Chamois niortais déménagera sur un autre site. Plusieurs pistes sont étudiées. Les sites de la Mineraie ou de Noron sont privilégiés.

D’autres espaces vont transfigurer le complexe sportif, une nouvelle tribune d’honneur et un espace d’échauffement pour l’athlétisme, des parkings réaménagés ou encore la dépose du club VIP. Les travaux échelonnés en trois phases permettront le maintien des activités pendant le chantier. Objectif 2022 pour le premier match des Chamois dans le nouveau stade. Prochaine étape : une rencontre avec les potentiels financeurs publics et privés.